Les deux Soudan mettent fin à leur contentieux pétrolier


Le Soudan et le Soudan du Sud ont accepté de mettre un terme à leur contentieux pétrolier. Ils vont discuter de la date de reprise des exportations de pétrole sud-soudanais via les oléoducs du Nord, a annoncé samedi 4 août le médiateur de l’Union africaine, Thabo Mbeki.

Le Soudan du Sud, qui a accédé à l’indépendance en juillet 2011, a besoin, pour exporter son pétrole, de le faire transiter par le territoire soudanais au nord. En raison d’un désaccord persistant sur la tarification de ce transit pétrolier, Khartoum a saisi des cargaisons de pétrole sud-soudanais, provoquant la colère de Juba qui a décidé, en représailles en janvier, de suspendre sa production de pétrole. Les tensions entre les deux pays ont donné lieu à plusieurs semaines d’accrochages en avril, ravivant les craintes d’une guerre ouverte entre les deux Etats voisins.

REPRISE DES EXPORTATIONS

“C’est un accord [pétrolier] qui couvre l’ensemble des sujets. Les questions qui restaient en suspens concernaient le transport, le processus et le transit”, a déclaré l’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, à Addis Abeba. “Ce qu’il reste [à faire] maintenant, c’est de discuter des prochaines étapes, quand les compagnies pétrolières vont devoir se préparer à reprendre la production de pétrole et l’exportation.”

Cette annonce surprise survient quelques heures après l’annonce de la rupture des pourparlers entre les deux délégations. Le négociateur en chef du Soudan du Sud, Pagan Amum, a notamment accusé Khartoum de demander une taxe de transit trop élevée (36 dollars/le baril).

Le Conseil de sécurité de l’ONU avait donné aux deux parties jusqu’à jeudi, sous peine de sanctions, pour résoudre l’ensemble de leurs contentieux sur le pétrole, la démarcation de la frontière et la région disputée d’Abyei. “Les parties se sont mises d’accord sur le fait que la question du statut final d’Abyei serait discutée au prochain sommet des présidents” soudanais et sud-soudanais, a annoncé Thabo Mbeki. L’Union africaine a donné aux deux pays jusqu’au 22 septembre pour résoudre le reste de leurs contentieux, a-t-il ajouté.

“CONSTRUIRE LE SOUDAN DU SUD”

Le Soudan du Sud a déclaré samedi avoir accepté de payer 9,48 dollars pour chaque baril de pétrole exporté via le Soudan ainsi qu’un dédommagement forfaitaire de trois milliards de dollars, estimant que l’accord conclu avec Khartoum était “bon” pour le pays. Ce taux de 9,48 dollars sera applicable pour les trois années et demie à venir, a précisé Juba dans un communiqué. Passé ce délai, un nouveau taux sera décidé, à moins que le Soudan du Sud, tout jeune pays sans accès à la mer, ne trouve une autre voie de sortie, par un autre pays, pour son brut.

“Si le Soudan du Sud souhaite transporter son pétrole via le Soudan – ce qui est peu probable étant donné que son nouvel oléoduc sera opérationnel d’ici là – les parties pourront négocier un taux plus bas, mais les frais ne peuvent pas monter”, dit le communiqué. Juba envisage des oléoducs qui passeraient par le Kenya ou Djibouti.

En plus de ces frais de passage, le Sud a aussi accepté de payer une somme forfaitaire de quelque trois milliards de dollars au Soudan, pour compenser les pertes de revenu liées à son accès à l’indépendance le 9 juillet 2011 : Juba, encore entièrement tributaire des oléoducs du Nord pour exporter, a hérité des trois quarts des ressources de brut du Soudan d’avant la partition.

Le différend pétrolier entre les deux Soudan avait dégénéré en janvier, quand le Sud avait décidé de stopper sa production, furieux que le Nord se paie en nature en prélevant une partie du brut qui passait sur son territoire en attendant qu’un accord sur les frais de transit soit trouvé.

M. Mbeki a aussi annoncé la reprise de cette production, suivant un calendrier qui reste à déterminer. “Le Soudan du Sud va enfin pouvoir concentrer son attention et dédier toutes ses ressources à mettre en place notre Etat et construire le Soudan du Sud,” se félicitent encore les autorités de Juba, la capitale du nouvel Etat africain.

About Philémon M. OWONA

http://www.linkedin.com/in/philemonowona

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 48 other followers

%d bloggers like this: