Afrique du Sud: SIYABONGA !!!


Le sourire d'un peuple fier

La fierté et le sourire des sud africains

Il y a exactement une semaine, jour pour jour, la 19ème coupe du monde de la FIFA prenait fin en Afrique du Sud. Pour la première fois de l’histoire, cette compétition d’envergure planétaire prenait ses quartiers sur le sol africain. La fierté du peuple Sud Africain, en particulier, et de celle de tous les Africains, plus généralement à cette occasion, n’a eu d’égale que la joie apportée par la prestation des Black Stars du Ghana. En ce 18 juillet 2010 où Nelson Mandela, la légende vivante, célèbre avec le monde entier ses 92 ans, l’occasion est idéale pour l’auteur de ces lignes et pour tous les Africains fiers du succès de cette coupe du monde 2010 en Afrique du Sud de chanter la joie, d’exprimer la fierté et surtout de dire à tout le peuple Sud Africain: SIYABONGA !!! Thank you very much!!! Un grand merci !!!

En effet, le spectacle que le peuple arc-en-ciel a produit devant le monde entier du 11 juin au 11 juillet 2010, à travers neuf villes sud africaines, dans les dix stades de Johannesbourg (2), Cape Town, Durban, Port Elizabeth, Nelspruit, Polokwane, Bloemfontein, Rustenburg et Pretoria, était tout simplement magnifique. Les Sud Africains, longtemps soupçonnés d’incapacité par les médias occidentaux et, comme à leur habitude, par les afro-pessimistes de tout bord, ont réussi leur pari. C’est, d’ailleurs, ici l’occasion de féliciter le courage de la FIFA qui a su, mieux que quiconque, faire confiance à ce peuple sérieux, généreux, optimiste et enthousiaste. Interrogé sur la prestation du comité d’organisation présidé par Dr. Danny Jordaan, le président de la FIFA le Suisse Sepp Blater a donné la note de ”9/10” à l’Afrique du Sud. Il  a estimé que le tournoi avait changé la perception que le monde avait des Africains. ”L’Afrique mérite nos compliments: Il s’agissait d’y croire et d’avoir confiance. Nous y avons cru et ils l’ont bien fait.” a ajouté le patron de la FIFA au lendemain de la finale Espagne-Hollande lors de la conférence de presse de clôture du mondial 2010. En concluant sa conférence, Sepp Blatter a rendu hommage au père de la nation arc-en-ciel, Nelson Mandela, venu saluer la foule avant la finale à bord d’une petite voiturette. ”C’est lui qui a amené la coupe du monde en Afrique du Sud. Il la voulait, il voulait venir voir que le rêve était devenu réalité. Je rends hommage au plus grand humaniste vivant, Nelson Madiba Mandela.”

En réussissant son pari, l’Afrique du Sud a répondu aux interrogations des sceptiques avec des points d’exclamation. Comme lors de la coupe du monde de Rugby organisée et gagnée par l’Afrique du Sud en 1995 durant la présidence de Nelson Mandela, le pays s’est rassemblé autour de son équipe nationale, en dépit de sa prestation moyenne. Tous les Sud Africains ont proclamé d’une seule voix leur fierté d’appartenir à la nation arc-en-ciel le soir même de l’élimination des Bafana Bafana.

Aux lendemains de cette coupe du monde en Afrique du Sud, les défis cependant restent nombreux. Des 150 000 emplois générés par la compétition, en particulier la construction des stades et des infrastructures, seul un tiers subsistera au-delà de la finale. Les routes, les trains et les aéroports contribueront certainement au developpement et au prestige à long terme du désormais membre du G20. Toutefois, la question de la rentabilité des structures sportives demeure. Mais, sur ce plan, il est indiqué de faire confiance au génie sud africain qui, jusqu’ici, a réussi à se sortir de situations plus compliquées.

Avec une hausse prévue de 0.54% de son PIB pour 2010, selon les estimations du cabinet d’audit Grant Thornton, l’Afrique du Sud sort gagnante de cette compétition. Elle a en effet démontré devant le monde entier sa capacité et ses compétences. Des qualités qui vont à coup sûr permettre à ce pays dynamique d’attirer davantage d’investisseurs et de touristes. Ces gains, comparés aux 3,2 milliards de dollars empochés par la FIFA, représentent sur le long terme une base économique solide pour un pays qui voit son destin en grand.

En ce 92ème anniversaire de Nelson Mandela et aux lendemains de la première et historique coupe du monde africaine, qu’il nous soit permis d’adresser solennellement nos Félicitations émues et notre sincère gratitude au peuple Sud Africain tout entier pour tout le plaisir qu’il a accordé au monde entier pendant ces 30 jours mémorables.

Afrique du Sud: SIYABONGA!!! Merci beaucoup!!! Retrouvons-nous en 2014 au Brésil avec vos Vuvuzélas.



Categories: Sports

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: