La Chine débarque au Cameroun


La Chine est à la conquête du monde. Elle est arrivée au Cameroun. Et elle commence à s’y installer de manière agressive. Après avoir longtemps été le terrain de jeu exclusif de l’occident, le Cameroun et d’autres pays africains aujourd’hui découvrent la réalité de l’expansion chinoise sur leurs terres. Le volume global du commerce entre le continent et l’ancien ”empire du milieu” frôlait les 107 milliards de dollars en 2008.

L’ampleur de cette expansion en Afrique est telle que les principaux partenaires du Cameroun (France-Union Européenne, Etats-Unis, etc.) en sont aujourd’hui à observer de près les faits et gestes de la Chine sur le terrain. En effet, depuis 2003, les Camerounais et leurs principaux partenaires de l’occident prennent peu à peu conscience de l’envergure de la politique africaine de la Chine. Cette politique africaine du gouvernement chinois ayant un objectif simple et clair: Garantir l’accès aux ressources du pays conquis.

Dès lors, il n’y a rien d’étonnant à ce que l’on jette un regard critique sur la présence de plus de 30’000 citoyens chinois installés et recensés au Cameroun à la fin de l’année 2010, et aux différentes activités qui les occupent sur le terrain. Il faut cependant noter qu’à côté des pays comme le Nigéria et l’Angola – pour leur pétrole – le Cameroun ne représente pas encore un pourcentage important dans le partenariat commercial sino-africain. Malgré cela, il n’en demeure pas moins vrai que, sans cesse à la recherche de nouvelles matières premières pour nourrir sa formidable croissance économique, Pékin s’est tourné vers le Cameroun, attiré par ses riches terres agricoles, sa position stratégique en Afrique centrale et le dynamisme de son marché intérieur. Depuis 2003, les entreprises chinoises se sont aussi attaquées à d’autres secteurs d’activité comme les BTP, avec le soutien des autorités. A Yaoundé où le sermon sur le manque de transparence, la mauvaise gouvernance et le non-renouvellement des élites politiques est une rengaine occidentale bien connue, le discours chinois fait mouche : La Chine, qui fut aussi colonisée par l’Occident, se garde bien d’assortir son aide de discours politiques moralisateurs. Elle se pose même en ambassadeur des pays émergents à l’ONU où elle occupe l’un des cinq(5) sièges permanents du conseil de sécurité.

Il n’en demeure pas moins vrai qu’en dépit de sa volonté de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures de ses partenaires économiques africains, la Chine commence à essuyer quelques critiques au Cameroun. Au sein de la population locale, l’arrivée massive d’une main d’œuvre chinoise – évaluée à environ 30′ 000 personnes – docile, efficace et bon marché nourrit les ressentiments.

L’enquête exclusive d’une heure et quinze minutes sur l’implantation chinoise au Cameroun vous est offerte dans la vidéo ci-après.

Regardez…



Categories: Economy

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: