John Galliano, Françoise Dior et la marque de luxe Dior


Les scandales s’accumulent pour la maison Dior. Dès le 1er mars de cette année, dans une vidéo non datée diffusée par le journal anglais The Sun, c’est d’abord John Galliano, le styliste anglais, que l’on entend tenir des propos particulièrement choquant. Tout éméché, il avoue son admiration pour Hitler. La presse internationale a longuement disserté sur ce sujet. Pour s’en rendre compte, il suffit par exemple de rechercher sur Internet l’association des mots ”John Galliano” et ”scandale” pour voir les proportions qu’a pris ce fait divers. Des proportions qui ont logiquement forcé John Galliano et son employeur à mettre un terme définitif à leur collaboration qui durait quand même depuis 15 ans. Après son licenciement par LVMH, John Galliano devra désormais assumer, devant la justice, la responsabilité de ses propos filmés et diffusés sur Internet et repris par les médias du monde entier.

Les scandales s’accumulent pour la maison Dior. Toujours sous la forme d’une vidéo diffusée sur Internet, c’est Françoise Dior, la nièce du fondateur de la maison Dior, qui vient aussi se rappeler au souvenir des chasseurs de scandales. Ici, l’objet du scandale reste le même: Une admiration immodérée pour Hitler.

En toute objectivité, il est crucial de souligner qu’au moment où cette interview accordée par Françoise Dior est diffusée, cinq années sont passées depuis la mort de son oncle, Christian Dior. Et le styliste Marc Bohan règne désormais en maître absolu sur les créations qui conservent le nom de Dior. De plus, personne ne peut vraiment répondre des actes posés par un quelconque membre de sa famille. Et Dieu sait que nous avons tous des membres de familles excentriques.

Sans toutefois vouloir tirer de conclusions hâtives, il ressort tout de même de tous ces scandales chez Dior une information qui semble être passée inaperçue: Peu importe les générations, en Europe, la sympathie pour Hitler est là pour durer. Même s’il faut reconnaître que cette sympathie se manifeste désormais avec plus de tact sur le plan politique, idéologique et communicationnel; notamment à travers les mouvements d’extrême droite. Il faut en effet reconnaître que ces mouvements et leurs sympathisants ont su s’adapter à l’environnement actuel des nouvelles technologies de la communication. Cela semble fonctionner à merveille dans la plupart des cas. Et lorsque ça casse, cela donne des scandales à la John Galliano et Françoise Dior.

Longtemps vaincus sur tout le territoire européen, le nazisme et le fascisme n’ont que très peu de chance de retrouver le devant de la scène politique, malgré les soubresauts observés dans les sondages en vue de l’élection en France en 2012. Cependant, les préjugés qui ont favorisé l’implantation et l’expansion de ces idéologies restent, à l’évidence, présents dans le coeur et l’esprit de plusieurs européens. Peu importe les générations. Et plus troublant encore est le fait de retrouver dans différentes générations cette ”passion” et cette ”admiration” pour Hitler à ce point refoulées.

A son corps défendant, malheureusement, la maison Dior se retrouve aujourd’hui au milieu de ces scandales. A Dior et à LVMH de prouver, comme ils ont entrepris de le faire jusqu’ici, qu’ils n’ont rien en commun avec les deux personnages épinglés dans cette série de scandales racistes. L’on ne peut répondre de son courage quand on n’a jamais été dans le péril. LVMH et Dior sont loin d’être en péril; mais ils doivent répondre à ces scandales par des actes concrets. Le licenciement de John Galliano est un acte de courage. Un bon début.



Categories: Buzz

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: