La Fédération Française de Football (F.F.F.) accusée de racisme.


Moins de Noirs et moins d’Arabes sur les terrains de foot ! Plusieurs dirigeants de la direction technique nationale de la Fédération française de football (F.F.F.), dont le sélectionneur des Bleus, Laurent Blanc, ont approuvé dans le plus grand secret, fin 2010, le principe de quotas discriminatoires officieux dans les centres de formation et les écoles de football de France. Objectif:Limiter le nombre de joueurs français de type africains et nord-africains. Cette information est le résultat d’une enquête menée par www.mediapart.fr . Selon Fabrice Arfi, Michael Hajdenberg et Mathilde Mathieu, journalistes chez Mediapart et auteurs de cette enquête, ”Pour les plus hautes instances du football, l’affaire est entendue: il y a trop de noirs, trop d’arabes et pas assez de blancs sur les terrains.”

Diaby, Diarra, Malouda et M'vila

Joueurs de l'équipe française de football

Les journalistes de Mediapart affirment que ”plusieurs dirigeants de la direction technique nationale (DTN) […]de la fédération française de football (FFF), dont le sélectionneur des Bleus en personne, Laurent Blanc, ont approuvé dans le plus grand secret, fin 2010, le principe de quotas discriminatoires officieux dans les centres de formation et les écoles de foot du pays.” 

Pour essayer de justifier cette information incroyable, certains médias, y compris ceux près de la gauche française, prétendent que cette décision découle d’une volonté de la DTN de diversifier les profils recrutés dans les centres de formation. Pour cela, l’alibi parfait est tout trouvé dans le fait que l’équipe nationale de l’Espagne et ses milieux de terrain de poche ont remporté le titre mondial pendant la dernière Coupe du Monde pendant que l’équipe de France et ses grands costauds se vautraient lamentablement et rentraient bredouille de l’expédition sud-africaine. A cet effet, une question me tarabuste: Les africains, les antillais et les maghrébins n’auraient-ils pas des gens d’une taille et d’un gabarit comparables aux milieux de poche espagnols tant admirés par la direction du football français?

Dans la même veine, Mediapart ajoute que, ces nouveaux critères qui vont être mis en place sont, à n’en point douter, plus ethniques et culturels que techniques. Laurent Blanc serait particulièrement sur cette ligne. Lors de la réunion interne, il aurait déclaré: ”Les Espagnols, ils disent “Nous, on n’a pas de problème. Des blacks, on n’en a pas”.” Il aurait également affirmé”qu’il faut “limiter” le nombre des joueurs français ayant une autre nationalité qui “partent jouer dans des équipes nord-africaines ou africaines”” Trop de jeunes ”bi-nationaux”, au final, opteraient pour la sélection de leur pays d’origine.

D’après Mediapart, les centres de formation de Lyon et de Marseille appliquent déjà cette discrimination basée sur des critères qui n’ont rien à voir avec le caractère athlétique des individus en formation. Rémi Garde, le directeur du centre lyonnais, tient à préciser que tout est dans la nuance. Une leçon de sémantique, en somme : ”Ce n’est pas une question de couleur, mais une question de profil. On a toujours cherché à recruter des joueurs qui avaient une certaine intelligence de jeu. On écoutera les messages de la DTN mais pour l’instant, on ne nous a encore parlé de rien”.

François Blaquart, en sa qualité de nouveau directeur technique national, assume, quant à lui, le débat technique sur la formation à la française, et refuse fermement que celui-ci serve d’alibi à des critères ethniques. Selon lui,”en aucun cas de manière institutionnelle, de manière officielle, de manière écrite, de manière rapportée, ça n’a été évoqué”.

Tous ces démentis qui tombent à pic ont bien du mal à convaincre. Surtout en ce moment où la ”lepénisation” des esprits est à la mode en France et qu’elle gagne chaque jour un peu plus d’espace et de légitimité dans toutes les sphères de la vie française. Les sphères dirigeantes du football français sont-elles capables d’y échapper? Il y a comme un doute. Et un média aussi sérieux que Mediapart, pour rien au monde, ne risquerait sa crédibilité en s’amusant avec une histoire qui a trait à l’identité, aux traits physiques, à la discrimination raciale des citoyens d’un pays comme la France. Des citoyens qui, désormais, subiront d’inqualifiables préjudices juste parce qu’ils ont une couleur de peau différente et une morphologie qui ne reflètent pas assez ”l’identité nationale”.

Ancien de l'équipe de France de football

Lilian Thuram

Véritable symbole du football français, Lilian Thuram a été approché et interrogé au sujet de ce scandale révélé par Mediapart.  L’ancien joueur, capitaine de l’équipe de France et véritable icône de la lutte contre le racisme dans les milieux du sport, a réagi à l’information révélée par Mediapart face au micro des journalistes de l’Equipe: “J’ai cru à une blague”, explique-t-il.  “Mais lorsqu’un ami m’a envoyé l’article, je me suis vraiment posé des questions car ce site a une réputation sérieuse. J’ai essayé de joindre le président de la Fédération pour qu’il m’explique. Je suis tellement abasourdi que je ne sais quoi répondre. C’est tout un monde qui s’écroule. Mais je ne veux pas être dans l’émotion pour réagir. J’attends d’avoir plus d’éléments. C’est pourquoi, je souhaite m’entretenir avec les gens de Mediapart. Si cette histoire s’avère vraie, elle ne doit pas s’arrêter.



Categories: Buzz, Sports

1 reply

  1. Cette nouvelle polémique n’est que le résultat désastreux et attendu d’une surprésentation …. visible. Alors, même qu’au sein de la République, les français issus des immigrations successives sont bien tout au contraire SOUS-représentés.
    Pour avoir croisé à plusieurs reprises Monsieur Michel Platini, notamment à ses débuts en Lorraine, où certains racistes de bas étages l’appelaient “le macaroni”, puis à la Mairie de Paris où il fut bien choyé, alors qu’il n’était pas vraiment “une star”, enfin au Grand Palais, ce 22 mars 2011 à l’occasion du 35ième Congrès de l’UEFA, lui ramenant même à son hötel la copie de son discours oublié dans la salle, sans même un petit merci ( sourire ) … je suis bien certain que ce brave Homme aura à coeur de ne pas oublier ses origines, pas seulement en ayant recours à de belles paroles, mais surtout en AGISSANT et appuyant des actions en faveur d’actions citoyennes en faveur des français issus de l’immigration ( cours de citoyenneté, apprentissage des codes et du langage; etc …).
    Aussi, du haut de vôtre enceinte de l’UEFA et de la très belle Suisse Normande, Merci de bien vouloir entendre ce message d’espoir Monsieur Platini !
    Très Cordialement.
    F. Mecheri

    Like

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: