Sport: Lewis Hamilton rejoint l’écurie Mercedes pour 100 millions de dollars


2012 est une année mouvementée dans la vie de Lewis Hamilton. Au mois de mars dernier, le jeune anglais de 27 ans a quitté son luxueux appartement suisse qu’il occupait depuis 2007 pour s’installer sur le rocher de Monaco. C’est aussi durant cette année que le deuxième pilote le mieux payé de la formule 1 (après Fernando Alonso, selon le magazine Business GP) a décidé de faire le pari le plus fou de sa riche carrière: Quitter McLaren (20 millions de dollars annuels) pour Mercedes (25 millions de dollars annuels), à la faveur d’un contrat de trois ans d’une valeur totale de 100 millions, droits de publicité compris.

Le jeune champion du monde (2008), en prenant la décision de quitter l’écurie McLaren ne l’a certainement pas fait le coeur léger. Car, après tout, l’écurie anglaise est celle qui lui a ouvert les portes du sport automobile d’élite dès l’âge de 13 ans. D’après une légende maintes fois racontée, Lewis Hamilton, alors jeune garçon (9 ans), un jour, alla se présenter devant Ron Dennis, le patron de McLaren d’alors. Il lui promit qu’un jour, il sera au volant d’une ”flèche d’argent” – le surnom donné aux monoplaces de l’écurie McLaren. Quelques années plus tard – chose promise, chose due – Hamilton est en train de boucler sa sixième saison avec McLaren.

Dès la saison 2013, c’est au sein de l’écurie Mercedes que le champion anglais ira faire valoir son talent, contre la rondelette somme annuelle de 25 millions USD, d’après ce qui transpire des termes du nouveau contrat qui le lie à l’écurie allemande.

Comme le soulignent plusieurs experts de la Formule 1, la question, dans cette importante décision, est de savoir si ce pari pris par le pilote anglais n’est pas trop risqué. De l’argent, oui, beaucoup d’argent même… Mais, est-ce que tout cet argent peut justifier le risque de quitter une écurie établie comme McLaren pour une autre qui cherche encore ses marques. Des questions et d’autres qui méritent que l’on s’arrête un moment.

A sa décharge, l’écurie Mercedes, portée par Ross Brawn, mise tout sur le long terme. Elle compte – avec l’introduction de la nouvelle régulation (1.5l turbo) et un nouveau modèle de chassis en vigueur dès 2014 – lancer une révolution sur les circuits de la Formule 1. Dès lors, l’arrivée en 2013 de Hamilton se justifie pleinement. C’est une saison qui servira de tour de chauffe à ce pilote débauché chez McLaren et dont la principale mission sera de faire entrer l’équipe Mercedes dans la cour des grands. Une mission face à laquelle, de toute évidence, le septuple champion du monde Michael Schumacher ne s’est pas montré à la hauteur.

Les atouts de Lewis Hamilton dans ce nouveau challenge sont divers: Tout d’abord, son talent propre. Il est immense et reconnu par tous. Ensuite, au sein de l’écurie Mercedes, le jeune anglais retrouvera son ami de longue date Nico Rosberg. Par ailleurs, Ross Brawn, le patron de Mercedes, connaît les rouages de la Formule 1 comme personne. C’est d’ailleurs grâce à son écurie (Brawn GP) que Jenson Button fut sacré champion du monde en 2009. C’est précisément cette écurie que Mercedes a rachetée et qu’elle ambitionne de transformer en un poids lourd des circuits, avec l’arrivée de Lewis Hamilton en 2013.

Derniers atouts à la disposition du jeune pilote anglais, et pas des moindres: l’écurie Mercedes dispose d’un budget imposant et d’un excellent moteur – estampillé Mercedes – fabriqué par l’américain ilmor dans une usine située près de Northampton en Angleterre.

En se séparant de McLaren, Lewis Hamilton vient de démontrer qu’il a a une vision claire de l’objectif de sa carrière: Gagner. Si cela n’est, jusqu’ici, arrivé qu’une fois avec McLaren en 2008, en rejoignant l’écurie Mercedes dès 2013, le jeune pilote anglais compte remettre les pendules à l’heure avec le concours de sa nouvelle équipe. L’écurie Mercedes n’attend plus qu’une seule chose: Que Lewis Hamilton commence à écrire cette nouvelle page. Pour preuve, l’enthousiasme de l’écurie allemande se chiffre en millions. Très précisément 100 millions USD, pour les trois premières années (y compris les droits publicitaires).



Categories: Sports

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: