Ballon d’or: Lionel Messi sacré pour la 4ème fois


Soucieux de parfaire sa légende déjà bien étoffée, Lionel Messi avait entamé l’année 2013 en signant sa 27e réalisation de la saison, dimanche, lors du derby catalan remporté (4-0) par le FC Barcelone contre son rival de l’Espanyol. Dans la foulée de cette victoire aisée, l’attaquant argentin, qui occupe la tête du classement des buteurs du championnat espagnol, s’est envolé pour la Suisse où il a obtenu, lundi 7 janvier, le Ballon d’or 2012 récompensant le meilleur joueur du monde.

Engoncé dans son smoking, le stratège des Blaugrana était le favori à sa propre succession. Il est devenu le premier joueur de l’histoire à remporter le prestigieux trophée pour la quatrième fois consécutive. Détenteur du Ballon d’or depuis 2009,Lionel Messi devance ainsi Michel Platini et les Néerlandais Marco Van Basten etJohan Cruyff, qui furent chacun récompensés à trois reprises.

DONNÉES DÉLIRANTES

Les affolantes statistiques affichées en 2012 par la “Pulga” (“la puce”), attaquant râblé d’un 1,69 m, devraient largement influer sur le choix du collège électoral réuni par la Fédération internationale. Auteur de 91 réalisations toutes compétitions confondues, “Leo” Messi détient le record du monde de buts inscrits sur une année civile. Le 9 décembre, le natif de Rosario avait fait son entrée dans le Guinness Book en marquant son 86e but en 2012. Il enterrait alors le précédent record de 85 réalisations enregistré en 1972 par l’Allemand Gerd Müller.

A l’aune de ces données délirantes, la star du FC Barcelone avait une longueur d’avance sur les deux autres finalistes du Ballon d’or : le milieu blaugrana Andrés Iniesta et l’attaquant portugais Cristiano Ronaldo, récipiendaire du trophée en 2008. Dans sa guerre à distance avec l’ailier du Real Madrid, Lionel Messi avait dépassé, au printemps, le record de buts inscrits en Liga sur une saison en scorant à 50 reprises. Il devenait ainsi le meilleur buteur de l’histoire du Barça, devançant l’attaquant César Rodriguez. Reflet de la réussite sportive du club catalan, Lionel Messi a déjà remporté, à 25 ans, trois Ligue des champions et cinq titres de champion d’Espagne. “Il est capable de remporter six ou sept Ballons d’or”, a prophétisé l’année dernière l’ex-icône barcelonaise Johan Cruyff.

Aux jugements unanimes qui entourent les performances de l’attaquant du Barça s’agrège une interrogation. Est-il le meilleur footballeur de tous les temps ? Désarçonnant dribbleur doté d’une aisance technique hors du commun, l’Argentin a en partie bâti son mythe grâce à la philosophie ultra-offensive en vigueur au FC Barcelone. Ses rares détracteurs insistent d’ailleurs sur cette image de “joueur de club”, dont le génie dépendrait des sacrifices consentis par ses coéquipiers. “J’ai voté pour Iniesta, a notamment déclaré Zlatan Ibrahimovic, capitaine de la sélection suédoise et membre du collège électoral pour le Ballon d’or. Il faut bien voir que Messi ne marque pas tout seul.”

GEEK” ET VITRINE PUBLICITAIRE 

Capable de perforer les lignes adverses et de se replier lors des phases défensives, l’Argentin s’épanouit en tant qu’électron libre sur le front de l’attaque barcelonaise. “Si Lionel Messi a une qualité, c’est de jouer comme il le faisait quand il était adolescent”, a loué son entraîneur Tito Vilanova. Arrivé à 13 ans à La Masia, le centre de formation du club catalan, “Leo” revendique sa fidélité à l’égard d’un club avec lequel il a construit son ascension et remporté dix-neuf titres.

Alors que son contrat le lie au Barça jusqu’en 2018, Lionel Messi cultive cette posture “d’antihéros”, jeune père de famille fuyant les médias et adepte des pulls trop larges. Son ascétisme et sa dépendance aux jeux vidéo le tenant éloigné des frasques communes aux millionnaires du ballon rond. “Messi est un joueur incroyable, un géant du football également très sympathique et un professionnel posé”, a déclaré Gerd Müller, son prédécesseur au Guinness Book. Entretenant cette image policée, la “Pulga” est devenue, depuis son éclosion, une attractive vitrine publicitaire et commerciale. En mars 2012, l’ambassadeur de la marque Adidas dominait le classement mondial des footballeurs les plus riches avec 33 millions d’euros de revenus annuels.

Citoyen d’honneur de sa ville natale de Rosario, “Leo” s’est réconcilié en 2012 avec le public argentin. Jadis lumineux avec le Barça mais spectral avec la sélection Albiceleste, le joueur a enfin effacé ses mauvaises performances du Mondial 2010 et de la Copa America 2011. L’année dernière, le successeur présumé de Diego Maradona a marqué à douze reprises avec sa sélection. En juillet 2014, le nouveau capitaine de la formation argentine espère remporter laCoupe du monde. Un trophée qui lui permettrait de parachever sa légende.

Article écrit par Rémi Dupré

Tous les Vainqueurs du FIFA Ballon d’Or 2012

Lionel Messi remporte son quatrième Ballon d’Or consécutif… Historique!

1er L.Messi (41,60%)
2ème C.Ronaldo (23,68%)
3ème A.Iniesta (10,91%)

L’entraîneur de l’Année FIFA 2012

1er V.Del Bosque (41,60%)

2ème J.Mourinho (20,49%)

3ème J.Guardiola (12,91%)

La joueuse FIFA de l’année 2012

1ère A.Wambach (20,67%)

2ème Marta (13,50%)

3ème A.Morgan (10,87%)

L’entraîneur de l’année pour le football féminin 2012

1er P.Sundage (28,59%)

2ème N.Sasaki (23,83%)

3ème B.Bini (9,02%)



Categories: Sports

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: