France-Cameroun: Biya a rencontré Hollande [PHOTOS & VIDEOS]


Tout le monde le sait, le Cameroun et la France sont deux pays partenaires. La France reste le premier investisseur étranger au Cameroun avec une centaine de filiales employant quelques 30’000 personnes et plus de 200 entreprises appartenant à des ressortissants français dans plusieurs secteurs d’activité. Ces entreprises françaises sont significativement présentes dans l’agriculture et l’agroalimentaire (Compagnie fruitière, groupe Vilgrain, groupe Castel, groupe Bolloré, etc…), le pétrole (Total, Perenco), les équipements électriques et informatiques -fourniture et installation- (Schneider, Va Tech, Cegelec, CFAO Technologies, Bull), le ciment (Lafarge), la distribution (CFAO), la logistique et les transports (Bolloré, Air France), la téléphonie mobile (Orange), les banques et les assurances (Société Générale, Crédit Lyonnais, Banques Populaires, Axa, AGF, Gras Savoye), le BTP (Vinci, Bouygues, Razel, Scet).

A l’opposé, même si la France demeure le poids lourd dans cette relation, il n’en reste pas moins que le Cameroun n’est pas tout à fait l’insignifiant partenaire que l’on croit. Pour preuve, le stock d’investissements directs étrangers (IDE) camerounais en France a atteint 91 millions d’euros en 2002, 109 millions d’euros en 2003 et 139 millions d’euros en 2004. De fait, le Cameroun était le 50ème pays investisseur en France en 2004 (stocks), et le 29ème en termes de flux en 2005.

En allant à la rencontre de François Hollande cette semaine au palais de l’Élysée, c’est donc sous le signe des questions économiques qu’a été placée la visite en France du président camerounais.

Accueil de Biya sur le perron de l'Elysée par Hollande

Accueil de Biya sur le perron de l’Elysée par Hollande

Hier (mercredi) après-midi 30 janvier 2013, Paul Biya était donc à l’Elysée pour s’entretenir avec François Hollande. Prévue pour ce jeudi, une rencontre avec le patronat français aura lieu au Pavillon Gabriel. Accompagné par quelques représentants camerounais des secteurs susceptibles d’intéresser les investisseurs français, le président camerounais, souhaitons-le, mettra à profit sa visite de travail en France.

Séance de travail entre Hollande et Biya

Séance de travail entre Hollande et Biya

Pendant la séance de travail, les discussions ont porté, notamment, sur les partenariats économiques. La relation économique entre la France et le Cameroun rapporte beaucoup aux deux pays. C’est quand même (hors pétrole) des importations françaises depuis le Cameroun qui s’élèvaient à 235 millions d’euros en 2004 (y comrpris l’aluminium à 87 millions d’euros) et un nombre de produits du secteur primaire et secondaire (fruits, café, cacao en fèves, bois, bananes, etc…), d’après les données fournies par l’ambassade française à Yaoundé.

Mais ce n’est pas tout, il y a également eu les questions qui touchent à la politique intérieure camerounaise, au conflit qui a lieu au Mali et à la crise qui a lieu en République Centrafricaine . Face à la presse de l’Elysée, Paul Biya a rejeté les accusations d’atteintes aux droits de l’homme dans son pays, formulées par plusieurs ONG, et notamment Amnesty International.

Paul Biya a également évoqué un autre dossier délicat : le maintien en détention au Cameroun de Michel Atangana, ce Français d’origine camerounaise condamné à 15 ans, puis à 20 ans de prison pour détournement de fonds. Son comité de soutien dénonce un procès politique et appelle à sa libération immédiate. Interrogé sur le sujet, le président Paul Biya a estimé qu’il faut laisser la Cour suprême faire son travail.

Sur la double nationalité…

Le communiqué de presse de l’Elysée publié à l’issue de la rencontre entre Hollande et Biya

Le Président de la République a reçu cet après-midi à l’Elysée M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.

Ils ont eu un échange approfondi sur la situation au Mali et sur l’engagement de la France aux côtés de l’armée malienne, à la demande des autorités de ce pays et dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le Président camerounais a exprimé le soutien de son pays à la décision de la France.

Cet entretien a également été l’occasion, pour le Président de la République, de souligner les principes de dialogue et de franchise qui doivent guider les relations entre la France et le Cameroun. Les deux présidents ont évoqué les priorités de la coopération franco-camerounaise, notamment dans les domaines des infrastructures et de l’environnement, et les perspectives de développement économique du Cameroun.

Ils ont souligné l’engagement des deux pays dans la mise en œuvre du contrat de désendettement et de développement en cours d’exécution sur la période 2011-2016. Enfin, ils ont également échangé sur les questions de gouvernance, le processus électoral au Cameroun, la protection des droits de l’Homme et la situation des prisons.

Quelques photos de la rencontre Hollande-Biya du 30 janvier 2013

La vidéo de la rencontre entre la délégation conduite par Paul Biya et le Patronat français (le MEDEF)



Categories: Focus

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: