CAN 2013: le Mali bat le Ghana (3-1) et ravit la troisième place


Le Mali, comme lors de l’édition 2012, a pris la troisième place de la Coupe d’Afrique des Nations 2013 en dominant le Ghana 3 à 1 samedi à Port-Elizabeth. Au terme d’un parcours difficile mené sur fond de guerre au pays, le Mali prend une deuxième fois d’affilée la 3e place du Championnat continental des nations. L’an dernier les Aigles s’étaient imposés 2-0 dans la petite finale aux dépens du même adversaire.

En première période, sous une pluie battante et un public clairsemé au stade Nelson Mandela, les Maliens ont eu la maîtrise du jeu dans l’ensemble. La première occasion du match était à mettre à l’actif des joueurs du Français Patrice Carteron : Mamadou Samassa, joueur de Chievo Vérone et ancien de l’OM, se présentait seul devant le gardien ghanéen Dauda qui détournait le tir.

UNE FAUTE BIEN PEU ÉVIDENTE

A la 21e minute, le Mali confirmait sa domination en ouvrant le score par le même Samassa d’une tête plongeante dans la surface de réparation à la réception d’un centre de la gauche de Diabaté. A deux minutes de la pause, Samassa était bien près de doubler la mise en devançant la sortie de Dauda mais son tir piqué échouait sur la base du montant gauche du but ghanéen.

De retour des vestiaires, les choses s’accéléraient, le Mali doublant la mise à la 48e minute par le capitaine Seydou Keita qui reprenait victorieusement un centre de la droite adressé par Ousmane Coulibaly. L’affaire se compliquait pour les joueurs de Kwesi Appiah. Pourtant une occasion inespérée se présentait à eux à la 57e minute de revenir au score lorsque l’arbitre gabonais, Otogo Castane, accordait un penalty aux Black Stars pour une faute bien peu évidente de main de Soumaila Coulibaly. Mais Mubara Wakaso expédiait son tir au-dessus du but.

A la veille de la grande finale entre le Nigeria et le Burkina Faso, le Ghana sauvait finalement l’honneur à la 82e minute sur une belle frappe du gauche d’Asamoah dont la trajectoire flottante trompait le gardien malien Diakité, avant que le Mali ne corse l’addition dans le temps additionnel par Sigamary Diarra (93).

Lors de sa conférence de presse la veille du match, Patrice Carteron avait reconnu que “ce serait déjà un exploit en soi de finir 3e deux éditions d’affilées“. Il a visiblement su trouver les mots justes pour que ses joueurs fassent ce dernier effort pour aller arracher le bronze. De quoi laisser présager d’un accueil triomphal de l’équipe à son retour à Bamako. En revanche, pour les Ghanéens, le regard est désormais tourné vers l’avenir: la prochaine édition de la CAN 2015.

Avec l’AFP



Categories: Sports

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: