Coupe du monde 2014: le Cameroun se qualifie face à la Tunisie


Yaoundé — Ce dimanche 17 novembre, au stade Ahmadou-Ahidjo, le Cameroun s’est qualifié pour la phase finale de la coupe monde qui se jouera au Brésil l’an prochain. L’équipe amenée par le capitaine Samuel Eto’o s’est imposée à Yaoundé sur le score final de 4-1 contre les Aigles de Carthage de Tunisie. Ce sera la septième fois que les Lions Indomptables du Cameroun prendront part à la phase finale d’une coupe du monde de football.

Après deux Coupes d’Afrique des Nations manquées, le Cameroun est donc de retour sur la scène internationale. La polémique déclenchée pendant la semaine de préparation par Samuel Eto’o, accusant ses coéquipiers de l’ignorer sciemment sur le terrain, n’a pas eu de répercussions néfastes. Les Lions Indomptables et leur capitaine iront bel et bien au Brésil en 2014. Un mois après avoir tenu le choc à Radès (0-0), les Camerounais ont fait voler en éclats la Tunisie à Yaoundé (4-1). Un succès mérité et logique tant Jean II Makoun et ses camarades ont maîtrisé les débats. Après seulement une demi-heure de jeu, les Aigles de Carthage étaient déjà déplumés. La faute à une grossière erreur d’Haggui parfaitement exploitée par Webo (1-0, 3e), puis à un festival de Moukandjo dans une défense à l’agonie (2-0, 30e).

Déterminés et omniprésents dans les duels et sur les deuxièmes ballons, les Camerounais n’auront quasiment jamais douté. Si ce n’est durant une petite dizaine de minutes en début de deuxième période suite à la réduction du score signée Akaichi, sur son premier ballon et sur la véritable première occasion des Tunisiens (2-1, 51e). De quoi inverser totalement le rapport de force ? Un quart d’heure plus tard, Makoun éteignait la révolte en faisant parler son timing parfait sur coup de pied arrêté (3-1, 66e). Assommée, la Tunisie ne répondait plus.

Après de nouvelles grosses alertes sur la cage de Ben Cherifia (72e, 78e, 85e), Makoun, encore lui, libérait définitivement tout un peuple avec un sang-froid déconcertant suite à une frappe de Choupo-Moting repoussée par le poteau (4-1, 86e). Absent des dernières grandes compétitions du continent africain, le Cameroun disputera sa 7e Coupe du monde en 2014.

Le Cameroun, quart de finaliste de la Coupe du monde en 1990 et quadruple champion d’Afrique, rejoint au Mondial-2014 deux autres “géants” africains, le Nigeria et la Côte d’Ivoire, qualifiés dès samedi.

Mardi, l’Égypte et le Ghana, d’une part, et l’Algérie et le Burkina Faso, d’autre part, se disputeront les deux derniers billets encore en jeu pour le continent.

 Les Faits: Dimanche 17/11/2013 – 15:00 | Qualif Coupe du Monde – CAF – 3e tour | Stade : Stade Omnisport Ahmadou Ahidjo | Arbitre : Rajindraparsad Seechurn | Spectateurs: 55’000 |

Cameroun|Cameroun: Itandje – Nkoulou, Chedjou, Mbia (Nounkeu 70), Assou-Ekotto – Makoun, Song, Enoh – Moukandjo (Nguemo 83), Eto’o (cap), Webo (Choupo-Moting 63)  Entraîneur: Volker Finke|

Tunisie|Tunisie: Ben Chérifa – Derbaly, Mikari, Haggui, Syam Ben Youssef – Ragued, Ben Yahia (Allagui 73), Chikhaoui (cap) (Camus 46) – Ben Youssef, Chermiti (Akaichi 46), Khalifa. Entraîneur: Ruud Krol|



Categories: Sports

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: