VIDÉO: Sur l’île de lampedusa, en Italie, des migrants sont traités comme des animaux


Sur l’île de lampedusa, les jours des migrants se suivent et se ressemblent. Parvenus sur cette terre ferme du sud de l’Italie à bord d’une embarcation de fortune, pour ces candidats au paradis européen, il arrive très souvent que l’espoir d’une terre d’accueil fasse rapidement place au désarroi, au doute et au calvaire comme le prouve le reportage diffusé lundi par la chaîne italienne Rai dans son émission TG2. Cette vidéo télédiffusée suscite un tollé en Italie en ce moment même. Il met en lumière les conditions scandaleuses et choquantes dans lesquelles sont traités les migrants qui débarquent au centre d’accueil de Lampedusa. L’Italie et l’Europe découvrent avec horreur ce que certains appellent déjà “un camp de concentration”.

Dans cette vidéo, filmée en cachette par un jeune refugié Syrien, on peut voir des migrants faire la queue en plein air, dans le froid, pour “être douchés” par des employés. Ils se déshabillent à la suite, devant femmes et enfants, pour recevoir un jet de produit désinfectant. “Nous sommes le 13 décembre, mais Khalid (celui qui a filmé) nous dit que cela arrive toutes les semaines pour lutter contre les maladies comme la gale”, explique la chaîne de télé.

Cette vidéo a suscité l’indignation de nombreuses organisations non gouvernementales qui dénoncent les conditions d’accueil de ce centre surpeuplé situé sur une île du sud de la Sicile. La maire de Lampedusa, Giusy Nicolini, a évoqué un “camp de concentration” et le chef du gouvernement Enrico Letta a promis une enquête et des sanctions. Le responsable de la structure a, quant à lui, expliqué au Corriere della Sera suivre “les protocoles médicaux en vigueur” fournis par les autorités sanitaires.

L’enquête de Bruxelles

La Commission européenne a dénoncé, hier mercredi, les “traitements épouvantables” et menacé Rome de sanctions. “Nous avons ouvert une enquête sur les traitements épouvantables dans beaucoup de centres de rétention, dont celui de Lampedusa et nous n’hésiterons pas à lancer une procédure d’infraction”, a affirmé la commissaire européenne aux Affaires intérieures Cecilia Malmström dans un message signé sur son compte Twitter.

Les images du centre de Lampedusa que nous avons vues sont épouvantables et inacceptables”, a-t-elle insisté dans un communiqué. “Nous allons prendre contact avec les autorités italiennes pour exiger des explications sur ce qui s’est passé”, a-t-elle ajouté.

Les drames de l’immigration ont été inscrits à l’ordre du jour du sommet des dirigeants de l’UE jeudi et vendredi à Bruxelles avec l’examen des possibilités d’actions pour lutter contre le trafic des réfugiés et éviter de nouveaux naufrages après la tragédie de Lampedusa qui a eu lieu en octobre dernier.

Plus de 300 personnes avaient péri noyées début octobre dans le naufrage de leur embarcation au large de la petite île italienne, première terre de l’UE au départ des pays du Nord de l’Afrique. Ce drame a provoqué une immense émotion dans l’Union Européenne et une aide de 30 millions d’euros avait été débloquée pour aider les autorités italiennes à gérer les arrivées de migrants. Car, en effet, les arrivées n’ont pas cessé, malgré le début de la saison d’hiver. Les garde-côtes italiens ont ainsi sauvé mardi passé 110 hommes, pour la plupart originaires d’Afrique, sur un canot pneumatique en difficulté au sud de l’île.

Avec AP



Categories: News

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: