AES-Sonel devient ENEO Cameroon, et tout le monde est content


Quel est l’impact d’un changement de nom sur la politique marketing, le positionnement et la popularité d’une marque, d’une société ou d’un produit? Le cas de la Sonel, devenue AES-Sonel en juillet 2001 et puis ENEO Cameroon en septembre 2014, nous rappelle que l’histoire est truffée de cas couronnés de succès et de tentatives plus malheureuses. Quelques exemples: la marque Cosmair devenue L’oréal, la boisson Brad’s Drink devenue Pepsi Cola, la marque Blue Ribbon Sports devenue Nike, la société Apple computer devenue Apple, le cigarettier Philip Morris devenu Altria, etc… Comme on peut le voir, le changement de nom sert, avant tout, à peindre sous un meilleur jour une marque ou une société.

Le changement de nom chez AES-Sonel — qui devient ENEO Cameroon — est donc une opération marketing, orchestrée par la nouvelle équipe dirigeante. Cette opération est destinée à faire la différence avec l’ancienne appellation (AES-Sonel) devenue synonyme de tracasseries, délestages électriques, surfacturation/facturation abusive, faux agents AES-Sonel, etc…

Au-delà de l’emballage marketing, le produit ENEO Cameroon sera-t-il différent  de celui proposé par AES-Sonel? Selon toute vraisemblance, tout porte à croire que la difficulté pour les clients camerounais d’accéder à l’alimentation électrique va rester la même. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un coup d’oeil sur le plan d’investissement proposé par le prédécesseur de la société ENEO Cameroon S.A. (Veuillez cliquer sur le titre ci-dessous):

AES –SONEL : Nouveaux projets 2012- 2015

Qui est ENEO Cameroon S.A.?

On l’a déjà vu, ENEO Cameroon est le nouveau nom donné à l’ancienne AES-Sonel par la nouvelle équipe menée par Joël Nana Kontchou — son directeur général. En juillet 2001, les américains de AES Corporation ayant acquis 56% des actifs de l’ancienne SONEL S.A, les camerounais ont découvert AES-Sonel. En septembre 2014, les américains partis, ce sont les anglais du fonds d’investissement ACTIS qui rebaptisent l’ancienne société nationale d’électricité en ENEO Cameroon S.A. Au passage, ils héritent de quatre contrats de concession à travers lesquels, le gouvernement de Paul Biya avait décidé de confier — en juillet 2001 —  les activités de production, transport, distribution et de vente de l’électricité au Cameroun à un opérateur privé. Ignorant ainsi clairement l’article 3 de la loi N°98/022 du 24 décembre 1998 régissant le secteur de l’électricité au Cameroun. Cet article stipule que : “La production, le transport, la distribution, l’importation et l’exportation de l’électricité en vue de la vente de l’énergie au public constituent le service public de l’électricité. Le service public de l’électricité est assuré sous le contrôle de l’État. Il est soumis à des impératifs de qualité, de continuité et de neutralité, ainsi que d’égalité de traitement des usagers”. Et l’ensemble de ces contrats de concession est valable sur une période de 20 ans, même si, tous les cinq ans,  ces contrats sont soumis à une révision d’accord-parties.

Les attentes des clients camerounais

Deuxième potentiel hydroélectrique (après la RDC) en Afrique sub-saharienne, le Cameroun, qui n’alimente en énergie électrique qu’une minorité de ses 22 millions d’habitants, s’est habitué aux délestages électriques qui font désormais partie du quotidien des populations de toutes les régions que compte le pays. En effet, le déséquilibre entre l’offre AES-Sonel — maintenant ENEO Cameroon — et la demande des ménages et des entreprises freine la croissance en plombant l’activité économique et industrielle. Selon le GICAM (principal groupement patronal au Cameroun), entre 2003 et 2010, ce sont quelque 60 milliards de Francs CFA qui se sont envolés des caisses des entreprises à cause de l’inéfficacité dans l’offre de l’énergie par le prédécesseur de ENEO Cameroon S.A.

Les consommateurs camerounais n’ont plus qu’à espérer que ce changement de nom du fournisseur d’électricité s’accompagnera de lendemains plus lumineux.

 



Categories: Economy

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: