CAN 2015: la Guinée Équatoriale va accueillir la 30 ème édition après la tentative de sabotage orchestrée par le Maroc


L’incroyable tentative de sabotage de la trentième édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) s’est soldée par un échec cuisant. Le Maroc — et son excuse censée justifier la trahison de son obligation contractuelle vis-à-vis de la CAF — peut être rassuré: la CAN 2015 aura bel et bien lieu du 17 janvier au 08 février prochains. La Guinée Équatoriale va accueillir cet évènement majeur du football africain.

Et malgré cette heureuse tournure des évèvnements, il va sans dire que les donneurs de leçons habituels ne vont pas tarder de discréditer le pays hôte qui — au pied levé — a accepté de mettre ses infrastructures et son hospitalité à la disposition de tous les pays qualifiés. Peu importe, c’est l’Afrique qui s’en sort grandie. À travers le choix courageux et efficace de Monsieur Issa Hayatou, il n’est pas inutile de rajouter que l’opportunité est désormais donnée à la Guinée Équatoriale et aux pays qualifiés d’offrir une belle fête du football au monde entier.

Par ailleurs, ce choix de la CAF est bon, à la fois, pour elle-même et pour la Guinée Équatoriale. En 2012, ce pays riche en pétrole avait déjà organisé la CAN avec le Gabon. La Guinée-Equatoriale possède donc une expérience non négligeable dans l’organisation de ce type d’évènement. Ce choix du pays du Président Obiang Nguéma est aussi bon en ceci qu’il lui permet d’être directement qualifié en tant que pays hôte, alors qu’il avait été écarté en juillet dernier pour avoir aligné un joueur de nationalité camerounaise en tour préliminaire. Cette solution a aussi l’avantage pour la CAF de ne pas bouleverser le format des qualifications : les deux premiers des sept groupes sont qualifiés, ainsi que le meilleur troisième de toutes les poules. Cela fait un total de 15 pays qui vont rejoindre l’organisateur pour un tournoi à 16 équipes.

À deux journées de la fin des éliminatoires — ce week-end (vendredi 14 et samedi 15) et mercredi 19 novembre — seuls l’Algérie et le Cap-Vert ont leur billet en poche.

Les quatre sites mis à la disposition de la CAF par la Guinée Équatoriale pour la phase finale sont: la capitale Malabo (sur une île de 2 000 km2 au large de la partie continentale du pays), Bata, Mongomo et Ebebiyin, précise la CAF.

Le tirage au sort de la phase finale sera effectué le mercredi 3 décembre à Malabo.



Categories: Sports

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: