François Hollande rend une visite (très) brève à Paul Biya [vidéo]


La visite d’une durée de moins de 6 heures de François Hollande à Yaoundé, vendredi 3 juillet, la première depuis celle de Jacques Chirac en 1999, a-t-elle permis au président camerounais de faire oublier, pendant un moment, les vives critiques contre son régime trentenaire? Les partisans du pouvoir en place y répondent par l’affirmative. Alors, si tel est le cas, le bref arrêt effectué au Cameroun par François Hollande arrive-t-il au bon moment? Car, à n’en point douter, sa visite survient dans un contexte où la France est fortement critiquée par une bonne partie de l’opinion locale.

Même si aucun intérêt, ni aucun ressortissant français n’a jusqu’ici été menacé, il est important de relever la violence du propos anti-français. Pour le député Joshua Osih, vice-président du Social Democratic Front (SDF), principal parti d’opposition à Paul Biya, “cette détestation de la France peut conduire à des violences et à une déstabilisation interne”. Et, d’après ce parlementaire anglophone, ce sentiment anti-français est orchestré par le régime. Car, justifie-t-il, “Comment se fait-il que les rumeurs d’une influence de la France dans les actions de Boko Haram n’aient jamais été clairement démenties ?”

Pour sa part, répondant aux questions de journalistes pendant la conférence de presse tenue conjointement avec Paul Biya, François Hollande s’est contenté de préciser que “la France est aux côtés du Cameroun face aux menaces” terroristes de Boko Haram.

Le groupe islamiste, qui ravage depuis des années le nord-est du Nigeria, menace depuis plus d’un an les frontières du Cameroun, du Niger et du Tchad. Les pays de la région se sont depuis engagés militairement contre Boko Haram, désormais affaibli, mais sans parvenir à l’empêcher de multiplier des attentats très meurtriers.

Nous avons voulu, il y a un an, qu’il y ait une coordination plus forte de nos actions […] nous allons encore amplifier cette coopération”, notamment en matière de renseignement (utilisation d’images satellite), de formation militaire et de coordination des actions, a poursuivi le Président Hollande.

Au sujet des dizaines de milliers de Nigérians qui se réfugient au Cameroun, fuyant les attaques des islamistes dans le nord-est de leur pays, François Hollande a jugé “nécessaire qu’il puisse y avoir une aide de la communauté internationale”, assurant que “l’aide française sera poursuivie et amplifiée

À la question d’un journaliste qui s’inquiétait du dynamisme de la démocratie et du respect des droits de l’homme, à cause de l’inamovible Paul Biya, au pouvoir depuis 32 ans, le leader camerounais lui a servi l’une des phrases bateau dont il a le secret: “ne dure pas au pouvoir qui veut mais qui peut”. Avant d’ajouter: “Je n’ai pas acquis le pouvoir de manière dictatoriale, j’ai toujours été élu par le peuple”.

Au sujet de la féroce répression orchestrée par la France dans les années 50 contre les indépendantistes camerounais de l’Union du peuple du Cameroun (UPC), François Hollande concède qu’ “il y a eu des épisodes extrêmement tourmentés, tragiques même”. “Nous sommes ouverts pour que les livres d’histoire puissent être ouverts et les archives aussi”, a-t-il ajouté.

Après avoir obtenu la photo qu’il recherche depuis seize ans : s’afficher aux côtés d’un chef de l’Etat français, pas sur le perron de l’Elysée, mais bien sur ses terres, Paul Biya a pris congé de François Hollande. L’avion de celui-ci a décollé à destination de Paris, peu après 00h30 heure locale samedi (23h30 GMT vendredi), après un périple de deux jours qui l’a mené également au Bénin et en Angola.

Ci-dessous, la conférence de presse conjointe des deux homologues français et camerounais:



Categories: News

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: