CAF: le football africain a un nouveau patron


En Afrique, la notion de changement n’a rien d’évident. Ceci est d’autant plus vrai que la structure dans les organisations — gouvernementales et non-gouvernementales — est toujours savamment cadenassée.  Pourtant, du changement à la tête de la Confédération Africaine de Football (CAF), il y en a eu jeudi 16 mars à Addis-Abeba (Ethiopie). Et quel changement! Issa Hayatou, l’indéracinable baobab à la tête de la CAF est tombé. Inamovible président de la Confédération Africaine de Football (CAF) depuis 1988, le Camerounais n’a pas été réélu pour un huitième mandat jeudi. Les dirigeants des 54 fédérations africaines lui ont préféré le Malgache Ahmad Ahmad.
Une véritable humiliation pour Hayatou qui, jusqu’à présent, avait toujours transformé les élections en plébiscites. Le camerounais qui avait survécu aux frondes, aux purges, aux descentes de police, et même à une transplantation rénale, s’est sans doute cru invincible. N’avait-il pas été nommé président intérimaire de la FIFA entre décembre 2015 et février 2016, malgré les rumeurs qui courent sur son compte depuis des années?

A l’annonce des résultats officiels, les poings victorieux se sont levés et une clameur a éclaté au milieu de l’assemblée des représentants des fédérations africaines votantes. Verdict final: 34 voix pour M. Ahmad, contre 20 pour M. Hayatou. Relativement méconnu par rapport à son adversaire, Ahmad, le nouveau patron de la CAF, âgé de 57 ans, a déjoué la plupart des pronostics en obtenant un mandat de quatre ans à la tête de la CAF. Pourtant, Issa Hayatou, 70 ans, dernier dignitaire du foot mondial épargné par les affaires qui ont emporté Josep Sepp Blatter et Michel Platini, en était le favori.

“Si je pensais que je ne pouvais pas y arriver, je ne me serais pas présenté”, a déclaré à la presse le nouveau patron de la CAF, alors que son rival était escorté vers la sortie de l’auditorium, refusant de s’adresser aux journalistes. Le vice-président de la puissante fédération ghanéenne, George Afriyie, a assuré que “Issa Hayatou a fait beaucoup pour le football africain”, mais “il était temps pour lui de se retirer”.

Le matin de sa défaite, Issa Hayatou n’avait pas manqué de souligner “une expérience et une sagesse inégalées” tandis que son adversaire, ancien joueur, entraîneur et ministre de la pêche de son pays, avait mené campagne en promettant “une transparence dans la gestion” de la CAF et la fin des “pratiques obsolètes”.

Actuellement sélectionneur du Togo et vieux baroudeur actif sur le continent africain depuis bientôt 30 ans, Claude Le Roy — un observateur averti du football africain — livre un verdict sans appel: “Je regrette que Hayatou, que j’ai connu au Cameroun quand j’étais le sélectionneur des Lions ne soit pas parti de lui-même. Cela aurait été mieux pour lui que d’endurer une lourde défaite”.

 Et le français d’ajouter: “Il y a des choses urgentes à mettre en place. Notamment s’attaquer au problème de l’âge des joueurs, dans certains pays. Au niveau international, l’Afrique est capable de gagner des titres chez les jeunes, mais pas chez les seniors. Il y a quelque chose qui ne va pas. Autre urgence : obliger les clubs de Division 1 en Afrique à avoir au moins deux équipes de jeunes engagées dans des championnats de jeunes. Il faut aussi mettre l’accent sur la formation des entraîneurs. On nous parle de Florent Ibenge (RD Congo) ou d’Aliou Cissé (Sénégal), mais ils ont été formés en France. Je sais que toutes ces politiques ont un coût, mais la progression du football africain passera par là.”

 

 



Categories: Sports

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: