Présidentielle Française: les Noirs de France s’invitent dans le débat


Pour gagner une élection, il faut rassembler le plus grand nombre de voix. En France, à cinq (5) jours du vote, les candidats à l’élection présidentielle de cette année sont sur la dernière ligne droite. Et les 3% à 8% de la population Noire de nationalité française (y compris la Guyane, la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion), — environ 3 millions à 5 millions de personnes — représentent une réserve non négligeable de voix.

Ayant pris la mesure de cet enjeu, le CRAN (le Conseil représentatif des associations noires de France, fondé en novembre 2005), a décidé de lancer une campagne contre les injures racistes.

À cette occasion, Louis Georges Tin, président du CRAN, dans un communiqué, souligne que la campagne sera nourrie de témoignages collectés via les réseaux sociaux, pendant des entretiens individuels et via des enregistrements.

Revendiquant plus d’une cinquantaine d’associations membres, le CRAN affirme vouloir favoriser “l’émergence d’une conscience noire” et dire “le besoin de reconnaissance et de mémoire” des Noirs de France.

À travers cette campagne, ce mouvement veut aussi rappeler que “les mots ne sont pas que des mots quand ils sont plein de haine”. Ils “laissent des traces durables, comme des cicatrices sur la peau”.

À travers cette campagne #jeffaceleracisme, nous voulons alerter les Français sur l’injure raciste, dont l’impact est souvent sous-évalué, et sur la fraternité, valeur républicaine dont l’importance est, elle aussi, sous-estimée”, conclut Louis Georges Tin.

La sortie de la Grande Bretagne de l’Union Européenne (Brexit) et l’entrée de Donald Trump à la Maison Blanche ayant récemment pris tout le monde par surprise, les résultats de l’élection présidentielle française du 23 avril et 07 mai prochains sont appréhendés avec fébrilité. Cette anxiété manifeste est d’ailleurs relayée par tous les instituts de sondage. Les médias, toujours fidèles à eux-mêmes, n’hésitent pas en mettre une couche. Résultat: les français et tous ceux qui s’intéressent à l’élection de leur prochain Président ont de moins en moins de certitudes.

À cinq jours du premier tour, un sondage effectué par Kantar Sofres OnePoint durant le week-end pascal montre que Emmanuel Macron mène la danse avec 24 % des intentions de vote. Marine Le Pen est à 23 %. François Fillon recueille 18,5 % des intentions de vote. Après sa spectaculaire percée de la fin mars, Jean-Luc Mélenchon est à 18 % des intentions de vote.

Sous le hashtag #jeffaceleracisme, et sur jeffaceleracisme.fr, la campagne se déroulera aussi sur le Net. Une aubaine pour les équipes chargées des médias sociaux de Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et les favoris des sondages de courtiser des électeurs qui pourraient faire la différence le jour du résulat des élections.



Categories: News

Tell us what you think. Cliquez ici et donnez votre avis

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: